texte-2

               Considérations,

Le foisonnement baroque de la vie nous submerge et m'incite à utiliser de nombreux moyens d'expression- la terre, le bois, lapierre, le métal- et à accorder un style à chacun de ces matériaux.Ma variété d'inspiration est la réponse à cette sollicitation vitale permanente.

La représentation humaine est présente ou sous-jacente à mon travail.Elle structure ma démarche et se déploie dans une intention dynamique et sensuelle.

Certains sujets sont délimités dans l'espace par des figures géométriques qui canalisent et contraignent l'élan et la liberté de la vie par la rigueur du signe.

Elles entrainent un dialogue entre " expansion - jaillissement " et " implosion - concentration ".L'alliance de matèriaux éphémères ( bois, plumes, osier, roseau )

et durables ( métal, pierre ) me paraît une image de notre passage,entre destruction matérielle et spiritualité intemporelle.

C'est néanmoins la singularité et la richesse du regard porté sur les objets qui leur donnera des vies multiples et différentes.La vision densifie la forme et crée un 

évènement autant de relation que d'antagonisme.Selon l'imaginaire des uns et des autres l'objet parlera différemment.

En vrac ...

Faire que l'espace extérieur soit aussi dans la sculpture.

Trouver une respiration;un souffle,un rayonnement.Prendre possession de l'espace et en être envahi.

Lancer des racines dans le ciel et donner à l'immensité sa vibration.

De l'inanimé chaotique et de hasard,créer une chose vivante et spiritualisée.

Ne pas craindre la naîveté de la main et du regard.

Comprendre que la matiére ne s'ouvre que si l'on s'offre à elle.

Tout est devant nous; tout est possible; les matériaux sont là,qui n'attendent que d'être mis en forme,assemblés;les sculptures dorment dans les blocs.

La sculpture nous renvoie à notre propre spatialité.Elle nous interpelle,et cette rencontre entre notre vitalité éphémère et l' objet -stable,quiet,

introspectif et rayonnant -et dont le rythme du temps se mesure avec des unités d'arbre de pierre ou d'étoile,conforte en nous la réalité de notre existence.

Philippe Sivan    -  Janvier - 2005 -